Lorsque le rêve devient réalité et que s’installe la magie…

Crédits : image.exionnaire.com
Crédits : image.exionnaire.com

Bien le bonjour, très chers ! J’espère que les fêtes de fin d’années s’annoncent mieux chez vous que chez moi -puisque moi la magie de Noël, il y a très longtemps que je l’ai perdue-. A quelques heures de la fête de Noël, je me devais d’écrire quelques lignes, d’offrir un cadeau et par la même occasion, de vous en offrir un. Mais quoi écrire ? Et pourquoi devrais-je le faire aujourd’hui et pas demain, ni hier ? Je n’en sais vraiment rien mais toujours est-il que j’ai passé pratiquement trois heures devant ma feuille blanche quand tout à coup, déclic !

Ca y est, maintenant je sais quoi faire. Une surprise, -oui, j’adore en faire et je ne peux m’en empêcher ; ceux qui me connaissent vraiment bien le savent-, adressée à une personne qui m’est très chère et qui représente beaucoup pour moi. Cette personne incarne l’esprit même de l’entreprenariat et, à mon humble avis, est un bel exemple à suivre.

Crédits : enviedecrire.com
Crédits : enviedecrire.com

Elle, oui elle, car il s’agit bien d’une « elle » ; une fille, non, plutôt femme, une sœur à moi. Elle donc, je l’ai véritablement connue au cours secondaire. J’étais plutôt, euh, comme qui dirait, turbulent à l’époque et elle avait l’habitude de trainer avec les garçons. N’allez pas croire qu’elle était du genre frivole ou volage ; elle ne l’a jamais été. Très vite, nous nous sommes liés d’amitié -surtout que je m’entendais bien avec Marco, son cousin-. En classe de terminale, la bande d’amis s’est un peu restreinte. Nous avions créé un clan « Los Doglos » -cherchez pas à en connaître le sens, un jour peut-être je vous expliquerai… enfin si vous êtes bien sages LOL- qui regroupait 4 personnes. Marco alias Marcopolo, Kelly alias Imotep, alias Satchmo ou Amet Ben Boom ; c’est selon, elle la fille de l’équipe alias la Doglotte et moi alias moi, Axel. Le groupe s’est agrandit d’un membre à l’université, un grand frère pour nous tous avec qui nous avons énormément appris -surtout moi, tout mon background en informatique, enfin la plus grande partie, je le dois à ses enseignements- et qui malheureusement nous a prématurément quitté en ce funeste jour du lundi 17 août 2009. Paix à ton âme Flo ! Cela fait 5 ans déjà que nous te pleurons. Ton décès, nous l’avons tous en travers de la gorge mais que pouvons nous y faire ? Les voies de Dieu sont impénétrables. Ensemble nous avons fait les 400 coups. La belle époque, celle de la RT-DOVE-A -eh oui, nous avions notre propre immatriculation pour le futur véhicule du groupe, encore une des œuvres de Flo mais, hélas !-.

Je disais donc que, elle est la fille de l’équipe -elle « est » parce que le groupe existe toujours et se retrouve quand il peut avec toujours le fou rire au rendez-vous-. Nous, les doglos, avons fait ensemble nos premiers pas dans le monde universitaire et nous nous sommes tous retrouvés en fac de droit. Moi j’ai par la suite pris la tangente suite à deux échecs consécutifs en première année mais eux n’ont pas baissé les bras. Aujourd’hui, Satchmo prépare son master en droit public fondamental après avoir décroché une maîtrise en droit public, Marcopolo est en passe de devenir avocat -ce qui sera, j’en suis convaincu, chose faite d’ici l’année prochaine ; accroche-toi bro, courage !-, elle est nantie d’un DESS (ou d’un master ; leur système académique était tellement compliqué que j’ai rien retenu de ses explications) en droit -toujours est-il qu’elle a son BAC+5- et moi, maître ès lettres en sociologie, sous réserve de soutenance -que je ne ferai probablement jamais, du moins pour ce qui concerne la sociologie ; raisons hautement personnelles et confidentielles, limite secret défense MDR-, je prépare un master en administration et gestion de l’entreprise avec une spécialisation en gestion des ressources humaines. Tu vois Flo, t’as de quoi être fier de nous !

Elle, puisque ce billet lui est principalement dédié, a troqué ses codes civils et OHADA, ses ouvrages de Charles Debbasch, de Pierre Pactet et Ferdinand Melin Soucramanien contre un crayon et une feuille de papier blanche.

Depuis que je la connais, elle est, comme toutes les filles et femmes, attirée par la mode. Sa particularité à elle, c’est qu’elle a le béguin quand le matériau utilisé est le pagne. Déjà, elle confectionnait de petits gadgets avec pour son usage personnel et cela lui allait -et lui va toujours d’ailleurs- très bien. Elle a toujours su parfaitement allier tradition et modernité, pagnes et tissus… Qu’est-ce qui l’a inspirée ? Qui est-ce qui l’a inspirée ? Je ne saurais le dire puisque je n’en sais rien. Toujours est-il que je pense que sa mère n’y est pas étrangère -coucou à toi maman, nous t’aimons ! bisous-.

Credits : ADJOASIKA
Credits : ADJOASIKA

Elle donc, a choisit de vivre son rêve plutôt que de rêver sa vie. Elle s’y est accroché, a persévéré et surtout n’a jamais baissé les bras -ouais, doglos #NeverGiveUp-. Aujourd’hui, j’imagine ce qu’elle ressent et je le partage à cœur joie avec elle : de la joie mais surtout de la fierté -nous sommes tous fiers de toi-. Comment ne pas l’être lorsque l’on assiste à la naissance de son rêve, lorsque ce rêve prend vie ? Qui plus est un rêve d’adolescente !

Credits : ADJOASIKA
Credits : ADJOASIKA

Elle, c’est Lénina alias Nina, la créatrice de la marque « Adjoasika ».

Une amie, mieux, une sœur. Elle a su vivre son rêve, faisant ainsi du restant de sa vie, une vie de rêve ; peu importent les difficultés qu’elle rencontrera, elle saura s’en sortir -l’Université de Lomé nous a fait voir de toutes les couleurs alors…-. Quoi de plus magique à partager avec vous en ces moments où s’installe la magie de Noël ? Moments magiques, moments de partage…

Credits : ADJOASIKA
Credits : ADJOASIKA

Si j’ai choisit de parler de ce que fait Adjoasika dans ce billet, c’est d’abord pour ce qu’il représente pour moi, pour vous, pour nous tous, l’espoir. Tous, nous avons nourri des rêves mais pour la plupart nous les avons abandonnés sans même nous donner une chance de le(s)réaliser ; à tort ou à raison, chacun y va de son opinion. Cette lueur d’espoir qui pourtant animait notre désir de vivre notre rêve s’est tout simplement éteinte.

Ensuite, c’est un bel exemple d’amitié qui dure depuis 12 ans déjà que je partage ainsi avec vous -je vous aime mes amis et je vous souhaite, non je nous souhaite beaucoup de bonheur et rien que le meilleur pour nous. Surtout ne jamais baisser les bras-.

Aussi, par rapport à mon billet précédent, c’est là un exemple de leadership professionnel féminin qui sait que seul le travail paie -Nina vraiment chapeau à toi !-. Mais surtout, en cette période de fête, période où vous cherchez quoi offrir à votre compagne, votre compagnon, votre prochain ou même, à vous-même, pourquoi ne pas opter pour les produits Adjoasika ? D’abord vous faîtes une bonne affaire puisque les prix sont plutôt abordables mais surtout, vous faîtes plaisir à vos proches et vous en cette période de fin d’année et, vous encouragez une initiative locale. Alors oui, pourquoi pas très chers ?

Noël ! Moment magique, moment de joie, je vous invite à donner de la joie, à partager votre joie, à vous unir de joie avec Adjoasika.

Si pour le moment, vous ne ressentez pas l’envie de vous mettre aux couleurs de Adjoasika, au moins découvrez, partagez et faites découvrir, aimez et faites aimer Adjoasika*.

Vents favorables à ADJOASIKA et à toi Nina !

Adjoasika, plus qu’un concept, une initiative, un rêve qui prend vie.

Joyeux Noël et bonne année 2015 à tous !

* https://www.facebook.com/Adjoanina

Publicités

4 commentaires sur “Lorsque le rêve devient réalité et que s’installe la magie…

  1. Je vous aime mes chéris . Bravo à toi Axel pour cet extraordinaire article . Lénina , Nina comme ns avons l’habitude de t’appeler , merci pour ta persévérance ta ténacité face à ce projet qui est aujourd’hui est source d’espoir pour ns autres (qui avions laissé ou sommes tentés de lâcher prise) . Merci et félicitation tu es un bel exemple de réussite , d’accomplissement de rêves. Un vent de Noel souffle sur nous tous : la magie de Noel . Je t’aime ma chérie . Courage pour la suite .
    Coucou à Marco et à tt le groupe
    Grace Odonkor

    Aimé par 1 personne

  2. bel article surtout que ça m’a évoqué plein de souvenirs – Hommage à toi Flo en passant – Axel, Marco je vous adore (pas besoin de préciser – lol) Nina, sœurette je suis fière de toi, t’as toujours été une fille particulière, très originale dans tes idées et créations, une battante… alors ce rêve devenu réalité – Adjoasika – U really deserve it. just proud of u girl. Muah. Bonne fête a tous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s